Macaw

Macaw : le futur outil du web ?

Depuis la sortie de Macaw début avril, le débat fait rage dans le milieu des professionnels du web : que vaut vraiment cet outil, qui se dit révolutionnaire ? Est-il vraiment en mesure de remplacer nos outils actuels ?

Macaw est un logiciel à l’initiative de développeurs indépendants, et non d’un grand éditeur comme Adobe, qui règne un peu dans le domaine. Tom Giannattasio et Adam Christ ont lancé, en octobre 2013, une campagne de crowdfunding pour réunir les fonds nécessaires au développement de leur idée : en l’espace de 30 jours, ils ont récolté pas moins de $275,929 – c’est dire si les esprits se sont enflammés !

Et pour cause… La promesse de Macaw est de permettre de « dessiner du code » au lieu de programmer (« stop writing code; start drawing it »). Ce logiciel vise en effet à s’insérer entre les bien connus Photoshop et Dreamweaver. Il permet de partir d’une page blanche et, sans écrire une seule ligne de code, d’arriver à une page intégrée, capable de s’adapter à plusieurs résolutions d’écran différentes – y compris pour les mobiles (design responsive) -, et prête à la publication.

Voir la vidéo de présentation de Macaw

Sur le papier, tout y est : gestion des breakpoints pour un design responsive, ajout de variables pour implémenter du JavaScript rapidement, gestion typographique avancée, multiples options de positionnement, styles globaux, partages de composants entre les pages… Mais à qui s’adresse-t-il réellement ? Il parait difficile d’utiliser Macaw pour intégrer, par exemple, le front-end d’un gros projet basé sur un CMS – ou plutôt, ce n’est pas là sa vocation. En revanche, pour un site vitrine ou événementiel, avec peu ou pas de développement, on imagine qu’il pourrait faire gagner un peu de temps, dans la mesure où il génère un code plutôt propre pouvant aisément servir de base à un intégrateur – contrairement à Dreamweaver par exemple…

Pourtant, ce n’est pas pour les intégrateurs qu’il est le plus intéressant. Au final, ce sont les designers et concepteurs qui trouveront probablement le plus d’intérêt à Macaw. Cet outil vient en effet pallier aux plus grands défauts qu’un webdesigner pourrait reprocher à Sketch ou Photoshop : avez-vous déjà perdu plusieurs heures à ré-ouvrir toutes vos maquettes de pages pour changer un même élément apparaissant de manière récurrente ? À recréer la même page sous trois états différents (aspect normal, formulaire déplié, hover sur le menu…) ? À fournir 5 maquettes de home pour chaque résolution intermédiaire prévue ? Il semblerait bien que nous avons là un outil réellement adapté aux besoins spécifiques du webdesign. Un outil idéal pour créer en quelques heures une maquette fonctionnelle, responsive, en html5/css3, que le client pourrait consulter directement depuis son navigateur. Un outil de maquettage plus que d’intégration, donc, qui vient combler un manque puisque, à ce jour, il n’y a pas de logiciel offrant de fonctionnalités de design responsive comme celui-ci, même parmi les outils de wireframing/mockup. De quoi remplacer durablement Photoshop, qui n’a pas été, à la base, pensé comme un outil web, ou plutôt le réserver pour les tâches qui lui correspondent : créer et retoucher des images, non des interfaces.

Visiter le site de Canal-lead

Vous souhaitez en savoir d'avantage sur les différentes solutions d'acquisition et gestion de lead que propose Canal-web ?

Visiter Canal-lead

Reste à savoir si l’extrême jeunesse de Macaw n’est pas un frein à son adoption. Si l’interface de la v1 est plutôt intuitive et assez bien conçue, elle n’est pas non plus à mettre entre toutes les mains et demande quelques tâtonnements avant de pouvoir se débarrasser de certains dysfonctionnements. Bug du logiciel ou maladresse du manipulateur ? Difficile à savoir, mais en deux heures de tests notre page « responsive » n’a toujours pas bonne mine après publication :

Capture d'écran test Macaw

En tout cas, il va falloir surveiller de près son évolution. Et si jamais il sort sous Linux, c’est le jackpot assuré…

Vous voulez vous faire une idée par vous-même ? Il y a 30 jours d’essai gratuits sur le site de Macaw.

Macaw : le futur outil du web ?
5 (2 votes)

A propos de Deborah

Déborah a rejoint Canal-Web en septembre 2012. Son objectif : en apprendre toujours plus autour des problématiques inhérentes à la réalisation web afin d'opter pour des solutions élégantes et efficaces.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit exceeded. Please complete the captcha once again.