La proscription de la musique au démarrage sur un site web

La musique, aussi agréable peut-elle être dans la vie quotidienne, peut rapidement se transformer en une véritable outil de torture une fois employée imposée comme fond sonore lors de la visite d’un site web.

Résumons en 10 points les raisons qui devraient vous convaincre (ou convaincre vos clients) de ne pas mettre une musique au démarrage sur un site web :

1. C’est démodé. Mettre une musique sur son site est une vielle tendance des années 2000. C’est un procédé assez ringard maintenant. Cela risque de rappeler à vos utilisateurs leur bonne vielle page MySpace. Un peu dommage pour la crédibilité.

2. C’est lourd. Vous prenez le risque de faire baisser les performances de votre site et donc de le ralentir (un peu comme si vous aviez une grand quantité d’images et de vidéos). Si la musique ne fait pas fuir les utilisateurs, la lenteur risque de le faire. De plus, certains vieux navigateurs peuvent ne pas le supporter et tout simplement planter.

3. C’est intrusif, et ça va à l’encontre de la liberté de l’utilisateur en l’obligeant à écouter de la musique qu’il n’a pas réclamé. C’est à peu prés aussi gênant qu’une personne qui mettrait sa musique à fond sur son téléphone en mode haut-parleur dans le bus.

4. C’est (souvent) maladroit. La musique qui redémarre à chaque changement de page peu vite agacer l’utilisateur. Autant que la petite séquence son de 30 secondes qui se répète en boucle !

5. Les goûts et les couleurs …  Vos goûts en musique ne sont peut-être pas les même que celui de votre voisin. Ce que certains considère comme agréable peut se révéler ennuyeux ou carrément insupportable pour d’autre.

Visiter le site de Canal-lead

Vous souhaitez en savoir d'avantage sur les différentes solutions d'acquisition et gestion de lead que propose Canal-web ?

Visiter Canal-lead

6. Vos visiteurs peuvent être multi-tâche. Imaginez un utilisateur qui lors de sa recherche ouvre plusieurs onglets d’affilé quand soudain celui-ci se retrouve agressé par une musique sans savoir de quel onglet celle-ci provient, ou pire, que tout les sites qu’il à ouvert se mettent à lancer une musique différente en même temps et que celui-ce soit déjà entrain d’écouter sa propre musique avant d’arriver sur votre site. Imaginez un peu la cacophonie ! NB : Le navigateur Google Chrome indique quel est l’onglet qui fait du bruit.

7. Les droits. Êtes-vous sûr d’avoir l’autorisation d’utiliser la musique que vous souhaitez diffuser ?

8. Ça peut-être très embarrassant. Le visiteur est peut-être dans un lieu public ou souhaite peut-être rester discret lors de sa navigation. Imaginez-vous sans écouteur sur un ordinateur public dans une bibliothèque, un open space au bureau ou entrain de surfer sur le web lors d’une insomnie pendant que votre compagne/compagnon dort paisiblement. Gênant n’est-ce pas ?

9. Les meilleurs n’en n’ont pas besoin. Prenez en exemple des sites avec des grosses audiences (Facebook, Yahoo, Ebay, Google …). Ils ont probablement déjà pris le temps et l’argent (après tout, ils peuvent se le permettre) nécessaire pour étudier la question et conclus que cela n’était pas vraiment nécessaire. Prenez-en de la graine !

10. Le W3C dit que c’est mal.

Si vous (et/ou votre client) y tenez vraiment

Si après toutes nos (excellentes) raisons, vous décidez (ou on vous oblige) de quand même mettre une musique au démarrage sur un site web. Restez courtois, laissez à disposition des boutons de contrôles (Lecture, pause, contrôle du volume…) à vos visiteurs. Vous ne devez pas forcez votre utilisateur à écouter la musique s’il n’en a pas envie, celui-ci doit pouvoir la stopper ou régler le son à sa convenance.

Les exceptions qui confirme la règle …

Il existe bien évidemment quelques types de site où l’emploi de la musique sur le web est toléré.

1/ Site de groupes de musique (ou de musicien) :
Il est évident qu’on ne va pas vous empêcher de partager votre travail et l’objet même du site.

2/ Lieu :
Pour montrer l’ambiance de l’endroit (Boîte de nuit, bar, salle de concert …)

3/ Site perso :
Parce qu’après tout, vous êtes chez vous.

J’oubliais …

L’utilisation d’une musique de fond peut ajouter un élément d’identité supplémentaire à votre marque/entreprise mais, compte tenu de tous les inconvénients, il y a sans doute de bien meilleurs moyens de renforcer celle-ci (ne serait-ce que visuellement).

 

La proscription de la musique au démarrage sur un site web
5 (1 vote)

A propos de Christophe Natolot

Directeur Artistique Digital à Canal-web. Membre de l'équipe depuis 2011, Christophe s'attache (entre autres choses) à une problématique centrale : améliorer l'ergonomie et l'expérience utilisateur des plateformes sur lesquelles il intervient.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit exceeded. Please complete the captcha once again.